FIN ….DES ENTRETIENS

6092011

Ca y’est c’est fini les entretiens!!!!! Aujourd’hui, depuis plusieurs semaines de recherches d’emploi, les rôles se sont inversés!!!! J’ai eu 2réponses positives!!! QUE DU BONHEUR!!! Bon, j’ai fait un truc pas bien : J’ai dit OUI aux deux! Je sais ce n’est pas bien, mais le choix a été dur et j’avais besoin de réfléchir et de peser le pour et le contre. Donc j’ai pris 1heure de réflexion et pour me déculpabiliser, je me suis dit : « Entre ceux qui ne répondent pas, ceux qui discrimine et autre…., le vrai bonheur a été de pourvoir choisir!!!  » Ce qui est excellent. 

Donc voilà la fin de mon parcours en espérant que cela ai pu vous servir. 

Une chose: Ne JAMAIS désespérer, même si parfois c’est dur d’essuyer de nombreux refus. Mais quand on n’est motivé, ca paie forcément à un moment ou un autre!!!




Suite entretien

5092011

J’ai passé un entretien dans une de nos administrations française. J’adore l’oral car comme rien n’est écrit, rien n’est contractuel. Je dis ça car comme vous le savez mon problème principal sont mes 4 enfants et mon congé parental. Lors de cet entretien il y’avait la DRH qui m’a confirmé que le recrutement se ferai sur la base des compétences. Chouette, peut être que c’est vrai.

En tout cas pour une fois je n’ai pas eu de questions sans rapport ave le job comme : «  Si ils sont malades vous avez quelqu’un? ». En réponse à cela  » Vous savez, des femmes qui n’en ont qu’un et  s’arrête tout les quatre matin, mais pour ma part j’ai de la chance, ils ne sont pas malades! »

Ils doivent me donner une réponse rapidement, mais nous sommes dans l’administration. Donc j’attends…




Recherche d’un job !! C’est parti…..

30082011

Maintenant, vous me diriez qu’il n’y a plus qu’a envoyer des CV, aller dans les agences d’intérims et regarder les sites dédiés à l’emploi. Ha ha ha ha, je rigole, voyez-vous, un congé parental et 4 enfants se sont de grosses casseroles à trainer !!!! 

Je vous raconte en vous la faisant courte, juste les phrases qui mérite le détour.Sourire Entretien n°1 (C’était en juin) :  

Recruteur : « Vous êtes jeunes !!!! » « Mais si vos enfants sont malades vous avez quelqu’un pour les faire garder ? »   Moi :  « Oui, mais quand bien même, une gastro ou une grippe, vous comme moi j’espère bien que vous resterez chez vous. » Ces saloperies sont bien chez soi, non?? !!! ça, je ne l’ai pas dit, mais je l’ai pensé fort Clin doeil 

Recruteur : « vous pourrez être disponible ?  » Moi :   « En règle générale que l’on ai 1.2.3 ou 4 enfants forcément, nous sommes « moins » ,et non « pas »,  disponible de part la contrainte de la fermeture de l’étude, la crèche ou autre !!! » 

Entretien sans suite. Entretien n°2 (en aout) : 

Pour la petite histoire, j’ai renvoyé un CV via internet pour ce poste. Une agence d’intérim m’a contacté. La personne de la boîte d’intérim, au début je précise, voulais me rencontrer.  Pas de chance l’entretien tombe avant. La personne était bien embêtée mais bon ce n’est pas grave, on y va. Très bon entretien, en toute transparence des deux côtés. Une société qui semblait respecter ses salariés. Je sors, j’appelle l’agence, c’est la moindre des choses, mais elle est fermée. Normal il est 18h45. Je rappelle l’agence d’interim le lendemain et précise que la personne donnera sa réponse la semaine suivante (et me previendra aussi, du moins, c’est ce qu’elle m’a dit). La semaine se passe, vient le jour J. La matinée se passe, nos news, le début d’après-midi, no news. Vers 16h30 n’en pouvant plus d’attendre, j’appelle la boite d’intérim. Bien sûr, elle venait d’avoir la réponse, négative évidement, sinon j’aurai été prévenue en début d’après midi. Je suis peut être de la vieille école, mais à mon sens quand on nous dit: « je vous tiens au courant » bah la moindre des choses aurait été de me rappeler. 

La raison officielle de ma non embauche était apparemment qu’une autre personne s’intégrerait mieux que moi. Pourquoi pas, nous ne pouvons pas tous être pris et je ne dis pas que ce poste aurai dû être pour moi. Mais la suite me laisse pensive.  Question : Pourquoi la personne de l’agence d’intérim ne demande t’elle pas à me rencontrer, maintenant que je suis dispo pour un autre poste? Elle qui tenait tant à me voir avant le premier entretien. En réfléchissant,  je ne lui avais pas précisé que j’avais 4 enfants et un congé parental. Info qu’elle a sûrement obtenue par l’autre personne que j’ai rencontré lors de l’entretien. Voilà pour l’historique. A ce jour le 30/08/2011 je n’ai toujours pas trouvé. Je ne désespère pas!!! Faire parti de PE n’est vraiment pas une vocation pour moi et j’aimerai en sortir le plus vite possible. Mais comment ? Suite au prochain épisode.  




Case Pôle Emploi

30082011

J’ai décidé de faire un blog pour vous faire partager mes péripéties sous forme de squetch car il vaut mieux en rire qu’en pleurer, sur le retour à l’emploi après un congé parental de 2 ans et 4 enfants.  

Comme tout congé parental, il se termine le mois précédent les 3 ans de l’enfant. Jusque là, rien d’anormal.

Le 25 juin, je reçois un courrier de la part de la CAF m’indiquant que mon congé parental prendra fin à la fin du mois de juillet. Je dois garder ce courrier pour aller m’inscrire dans la 1ere société d’embauche notre cher POLE EMPLOI.

Jusque là me diriez-vous, rien de compliqué. On serait même tenté de se dire que des femmes dont le congé parental s’est terminé et qui s’inscrivent chez PE (Pôle emploi) il y’en a eu d’autre. On pourrait penser que la CAF et PE se sont « un peu » coordonnés sur les papiers que nous aurions besoin.

Bref, nous arrivons à la fin juillet et je me suis quand même posé la question à quelle date s’inscrire. C’est vrai, je reçois le courrier le 25 juin mais nous sommes payées le 05 de chaque moi. Grosse question, alors, pour qu’il y’ai un peu de cohérence je me suis dit je vais m’inscrire le 05 août. En regardant cette lettre ils disent « fin » juillet donc je me dis finalement je vais m’inscrire le 31 Juillet ce sera entre les deux.

Finalement je me décide à appeler la CAF, vous me direz : «  mais pourquoi tu ne l’as pas fait plutôt ? » Réponse : Gros doute sur la fiabilité de la réponse sinon il me l’aurait précisé sur lettre. Me voilà mon téléphone à la fin en appuyant sur la touche « * » puis « 1 » puis « 2 » puis « 4 » tout ca pour me dire « qu’en raison d’un grand nombre d’appel, bla bla bla, veuillez rappeler ultérieurement ». Bon nous ne sommes que le 31 juillet, c’est vrai, avec les congés qui durent toute l’année à la CAF, enfin,  ne soyons pas mauvaise langue. Je réitère mon appel dans l’après midi, me revoilà avec mon  « * » puis « 1 » puis « 2 » puis « 4 ». Après 3 minutes de patience. Un être humain me répond !  (Petite parenthèse, ils sont très agréables et subissent la lourdeur du système. Je n’ai rien contre eux.)

 

Donc,  j’expose mon problème de date, elle semble réfléchir et me dit « la fin juillet, semble correct ». Je fais la personne « lourde » en lui demandant si le 31 c’est bon et elle me redit que ça lui semble bien. Je raccroche sans avoir réellement eu de réponse à ma question et je décide de m’inscrire le 31 juillet 2011.

Voilà, je suis inscrite, mon premier RDV sera le 05/08.

Le 05 arrive, je me rends chez notre ami PE avec ma fameuse lettre de la CAF et en espérant qu’ils n’ont pas perdu ma dernière attestation de travail.

Le RDV se déroule bien jusqu’à que je remette cette fameuse lettre. Là, je m’entends dire que ça ne leur sert à rien car il leur faut une date de début et une date de fin.

Ca commence bien, comme je l’ai dit plus haut, « on serait même tenté de se dire que des femmes dont le congé parental s’est terminé et qui s’inscrivent chez PE il y’en a eu d’autre et nous pourrions penser que la CAF et PE se sont « un peu » coordonnés sur les papiers que nous aurions besoin.

La réponse est NON.

Je rentre pour 17h chez moi et là je me dis, c’est mort pour appeler la CAF.

Le lendemain me revoilà avec mon tel et vous connaissez la suite. J’ai un agent cette fois du premier coup  (pourtant nous sommes le 06 août), qui me dit qu’il m’envoie ça. Je refais la lourde en précisant qu’il me faut la date de début et de fin. L’agent me dit : « Oui madame »

Une semaine se passe (ils doivent mettre des timbres au ralenti), je reçois mon attestation de 3 pages avec le mois de départ, le détail des montants et le mois de fin comme vous le remarquez, pas de date. Bon je le dit on verra bien et je renvoie tout.

Nous sommes mi août et bien évidement comme je le présentais, PE ne veux pas de mon attestation, il veut une date de début et une date de fin. Rebelotte, tel « * »  « 1 » « 2 » « 4 » patientez 5 minutes et hourra un agent !!! A ce stade, commençant à en avoir marre, je lui demande si je suis la seule personne de France  à m’inscrire chez PE et si ce papier est si rare ?!!! Et là il me dit « non, Madame, mais PE est très pointilleux » et bien peut être mais donnez le bon papier dans ce cas là, car PE perd son temps, vous perdez votre temps et je perds mon temps !!!!!! Il y’a juste une lettre type à faire sous Microsoft Word et renseigner des macros pour le « nom, prénom, adresse et date ».

Les timbres étant encore au ralenti je ne reçois mon attestation en bonne et due forme que le 22/08. Je renvoi à PE et là 3 jours plus tard je reçois un mail, car ils se sont modernisés chez PE maintenant, me disant que je ne pourrai percevoir mon indemnité. En effet, pour eux, le 31 juillet je suis encore « en libre choix d’activité » !!!!!!

Je rigole jaune, vert, bleu et j’appelle PE en essayant de garder mon sang froid. Me revoilà avec mon téléphone la touche « * » et bla bla. Un agent me répond, je lui expose mon problème.

Agent : «  à oui vous auriez dû vous inscrire le 01/08 »

Moi : «  Je veux bien mais je me suis inscrite le 31/07 et quand bien même, pourquoi lors de la réception de mon courrier en bonne et due forme vous n’avez pas décalé d’une journée la date ???!!!!! »

Agent : «  ça dépend de l’agent »

Donc réflexion mentale, il y’a des agents qui réfléchissent et des agents qui exécutent sans réfléchir. Pas gagné tout ça.

Moi : «  Je dois faire quoi pour décaler la date au 1er ? »

Agent : «  Une lettre »

Moi : «  Encore une lettre, super j’ai que ça à faire. Merci Monsieur et au revoir »

En raccrochant, je me dis : « je vais rappeler de toute manière on ne tombe jamais sur la même personne avec la même info »

Bingo, une autre personne qui, elle, fera une réclamation, car elle me dit « Faire une lettre sera inutile cela aurai même dû être fait avec votre lettre » Merci Madame de faire partie des gens qui réfléchissent.

Enfin, le 28/08, un mail qui me dit que j’ai droit aux indemnités.







Hé ! lecteurs à Saint Marti... |
Je me SOUVIENS... |
httpisidrosolitaire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | videodeportecles
| parapsychologie
| Librement